Interdictions de circuler en ville

ARCHIVES 2015 - 2011

ZAPA = "Zone d'Action Prioritaire pour l'Air"

ZCR = "Zone à Circulation Restreinte"
(interdictions de circuler pour les 2RM en ville).

 

Ci-après l'historique de nos actions, de 2015 à 2011. Consultez également nos archives plus récentes ou les derniers développements sur notre page d'accueil.

Après le 10 octobre : la FFMC demande à être reçue par la ministre de l’Ecologie

En déplacement dans le Puy de Dôme, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal a commenté les manifestations du 10 octobre organisées par la FFMC : « Il ne s’agit pas de prôner l’extinction des deux-roues. Pour réduire la pollution, tous les moteurs doivent s’améliorer, y compris ceux des deux-roues même s’ils ne sont pas les plus polluants. Au lieu de manifester, il faut sortir de ce problème par le haut et essayer de trouver des solutions tous ensemble ».

Nathanaël Gagnaire, délégué général de la FFMC, se réjouit de cette déclaration en rappelant que « malgré une demande de rendez-vous envoyée en février dernier, qui a visiblement été ignorée, nous restons prêts à discuter avec Madame Royal afin de trouver une issue positive à ce problème ». Il complète en soulignant que : « si Madame Royal accepte de nous rencontrer, […] nous serons vigilants à ce que cette discussion avec la ministre de l’Écologie ne tourne pas au simulacre de concertation, comme celui que nous avons subi ces dernières années avec le ministère de l’Intérieur en matière de sécurité routière ».


Vu sur http://ffmc.fr/spip.php?article5331

!!!!  MANIFESTATION   !!!!

Motardes, motards !
Réveillez vous, ils sont devenus fous !!!

--> Interdiction pour certains 2-roues motorisés de rouler dans Paris.
--> 500 radars supplémentaires plus 10.000 radars leurres dispersés sur tout le territoire.
--> Surveillance des usagers de la route par des drones.
--> Retour du contrôle technique pour la revente des 2 roues motorisés.
--> Développement des systèmes de PV à la volée qui sont directement envoyés à votre domicile.
--> Durcissement du permis de conduire moto...

Voilà les nouvelles mesures annoncées par le premier ministre, sous la pression des miliciens de la sécurité rentière.

 
Rebellez vous !!!

et rejoignez nous le 10 octobre à 14 H 00
sur la place du château de Vincennes
pour une grande manifestation nationale de ras le casque !!!
L'affiche de la manif au format pdf !!!
L'affiche de la manif au format pdf à distribuer partout !
manif_10_10_2015.pdf
Document Adobe Acrobat 309.6 KB

10 octobre : 15000 motards en colère dans Paris !

Mairie de Paris le 10 octobre 2015 (photo Alain Bourdon).

Ils étaient 15.000 motards à exprimer leur colère contre les interdictions de circulation, ce samedi 10 octobre à Paris. Contre la politique de la ville, mais aussi contre le contrôle technique que leur promet le gouvernement. Récit d’une mobilisation massive.

La suite du récit sur...

Moto Magazine, le leader de l'actualité de la moto et du motard

Jusqu'au 22 mars : une pétition contre le plan anti-2RM

"Keep out" par Philippe Gürel
"Keep out" par Philippe Gürel

En janvier 2015, la ville de Paris a décidé d’interdire les véhicules anciens, au motif de purifier l’air des Parisiens. Sont désignés comme « polluants » les camions et les cars de tourisme, les autos particulières fabriquées avant 1997 et tous les deux-roues motorisés immatriculés avant 2000. A partir de juillet 2016, ces véhicules seront interdits à Paris du lundi au vendredi. Cette classification ira en se durcissant jusqu’en 2020.

Dans la perspective du « Grand Paris » (extension de la capitale aux limites actuelles de l’A86), certaines communautés d’agglomérations de la petite couronne parisienne pourraient à leur tour adopter ce plan de restriction de circulation. De tels projets concernent aussi d’autres grandes villes de province.

 

La FFMC appelle les usagers de 2-roues motorisés (2RM) à se mobiliser contre ce projet de restriction qui ne résoudra pas les causes de la pollution atmosphérique dans Paris, accentuera les clivages entre les habitants de la capitale et ceux de la banlieue, et s’étendra dans les autres villes de France si il devait être définitivement adopté. Voir notre argumentaire ici.

Vous avez jusqu’au 22 mars (1er tour des élections régionales) pour signer la pétition (ici), une confirmation vous sera adressée par mail.
A sa clôture, la pétition sera remise au premier ministre.

Et maintenant ?...

Mise à jour :
la réunion avec la Mairie de Paris a été reportée au mardi 17 février.

Message de Jean-Marc Belotti, coordinateur FFMC Paris et Petite Couronne

La FFMC Paris et Petite Couronne tient à remercier toutes les motardes et les motards qui se sont mobilisés en participant à la manifestation de dimanche et le rassemblement de ce lundi matin, contre le plan anti-pollution de la mairie de Paris.


Ceux qui n'ont pas daigné se déplacer pour défendre leur droit de rouler avec une moto, ceux qui sont des grands théoriciens du "çà ne sert à rien" ou du "c'est perdu d'avance" ont leur part de responsabilité dans les atteintes de plus en plus fréquentes de nos libertés par les pouvoirs publics.


Ce matin, le voeux concernant le plan (soi-disant) "anti-pollution" mis en place par les fondamentalistes écologistes avec la bénédiction de madame Hidalgo, a été voté à la majorité par le conseil municipal de Paris.


Pour autant, ce n'est qu'un voeux ... Et la FFMC continue plus que jamais sa lutte contre cette mesure discriminatoire et anti-sociale. Tout comme le combat contre le contrôle technique que tout le monde pensait perdu et que nous avons gagné, nous devons tous nous rassembler et lutter avec acharnement et conviction.


Mercredi soir, le bureau de la FFMC de Paris se réunira pour préparer la riposte.

Jeudi, nous avons une réunion avec la mairie de Paris. Nous vous informerons de ce qui y sera dit et de la suite que nous y donnerons.


Quoi qu'il en soit, nous allons mettre toute notre expérience, notre combativité et tous les moyens à notre disposition pour défendre les libertés et les droits des motardes et des motards et plus généralement de tous les usagers de 2-roues motorisés.


Mais attention !!!
Sans votre participation, sans votre implication, sans votre confiance et votre conviction, nous n'arriverons à rien.
Nous ne sommes que vos représentants. La FFMC, c'est vous toutes et tous. Alors restez mobilisés et vigilants et tenez-vous prêts à agir.


"Celui qui combat peut perdre. Celui qui refuse de combattre a déjà perdu".

Motardement.

Un député soutient les motards !

Le député-maire d'Etampes, Franck Marlin qui s'était déjà positionné contre les Zones d'Action Prioritaire pour l'Air (ZAPA), apporte son soutien à l'action des motards en colère contre le plan "anti-pollution" de la Mairie de Paris. "Ils ont raison de protester, et je les soutiens totalement. Comme j'ai pu le déclarer sur France Bleu 107.1 le 28 janvier dernier, ce plan anti-pollution c'est avant tout du grand n'importe quoi [...]. Que je sache, aucun 2-roues ne roule au diesel et ils consomment très peu d'essence; ils sont extrêmement mobiles et leur temps de trajet est plus court. Les rendre responsables de la pollution à Paris est un non-sens total" a déclaré le député. Il a tout compris !

Et Franck Marlin conclue : "La protection de l'environnement est un sujet trop important pour qu'elle se décide sur un coin de bureau, sans prendre en compte l’ampleur des conséquences pour toute une région, un pays et tous ses habitants. Pour qu’elle soit juste, utile, efficace, il faut qu’elle soit réfléchie, acceptable et donc acceptée. Nous en sommes très loin !".
Retrouvez tous les arguments de F. Marlin dans son communiqué de presse, ci-joint.


Communiqué de presse de Franck Marlin, député-maire d'Etampes
Communiqué du 9 février 2015.
Communiqué de presse - Plan anti-polluti
Document Adobe Acrobat 122.3 KB

Le Conseil de Paris a validé le plan anti-pollution !

Vu sur http://www.motomag.com/Le-Conseil-de-Paris-a-valide-le-plan-anti-pollution.html#.VNkiqy4xBsY

Le combat contre l’interdiction des 2RM de circuler à Paris n’est pas terminé. Malgré la forte mobilisation des Motards en colère, la veille, le Conseil de Paris a validé ce lundi 9 février le plan anti-pollution d’Anne Hidalgo. Une étape de plus vers la fin de nos motos d’avant 2000 ?

La suite (les 2RM absents des débats ; quid d’une application de ces vœux ? vidéosurveillance et caméras ; et après ?) sur...

Inédit : rassemblement du lundi 9/2 interdit !

La Préfecture de Police de Paris vient d'interdire le rassemblement du lundi 9 février devant la Mairie de Paris et impose de nous rassembler au Châtelet.
Nous vous laissons juge de la façon dont la mairie de Paris et la Préfecture considèrent les citoyens et leur droit républicain à manifester leur désaccord.

Pour ceux qui le désirent rendez-vous place du Châtelet lundi 9/2 à 9heures.

LA MANIFESTATION DE DIMANCHE 8 FEVRIER EST MAINTENUE. RENDEZ VOUS COMME PREVU A 14 H 00 ESPLANADE DU CHATEAU DE VINCENNES.

Suite à cette décision, la FFMC Paris, va saisir le tribunal administratif.

Jean-Marc BELOTTI
Coordinateur FFMC Paris

Pas de motards devant l’Hôtel de ville !

Vu sur http://www.motomag.com/Ce-lundi-Paris-ne-voulait-pas-de-motards-devant-l-Hotel-de-ville.html#

Photo : Nicolas Grumel.

Une poussée de fièvre motophobe a saisi mairie et préfecture de police, le 9 février au matin à Paris : rue Lobau, derrière l’Hôtel de ville, la circulation était autorisée aux automobiles mais les policiers en faction, nombreux, interdisaient le passage à tout deux-roues motorisé !


La suite sur...

Manifestation du 8 février : l'affiche

Faites circuler l'info !

Venez à la manifestation du 8 février à 14h au départ de l'esplanade du château de Vincennes (voir article ci-après)...
Faites venir vos ami(e)s, faites circuler l'affiche, diffusez-là auprès de vos concessionnaires et distributeurs préférés !

 

Téléchargez le fichier PDF ci-dessous et partagez-le ! (choisissez votre format : 1 affiche par page A4 ou 4 petites affiches par page).

Affiche de la manifestation FFMC du 8 février 2015 (format A4)
Affiche manif PPC 8fev2015.pdf
Document Adobe Acrobat 229.9 KB
Affiche de la manifestation FFMC du 8 février 2015 (format A6)
4 affiches par page A4.
Affiche manif PPC 8fev2015 A6x4.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB

Les 2-roues motorisés dans Paris : une solution

« Les deux-roues à moteur sont une solution, pas une pollution », lisait-on sur la banderole déployée sur les grilles de l’Hôtel de ville de Paris par les militants de la FFMC-PPC, à l’arrivée de la manifestation, rue de Rivoli [ce dimanche 8 février 2015...].


« Les motos et les scooters constituent une alternative au tout automobile », expliquait Jean-Marc Belotti, coordinateur de la FFMC-PPC [...]. « L’amalgame entre moto et automobile montre une méconnaissance des réalités écologiques. Aucun 2RM ne fonctionne au diesel, doit-on le rappeler à la maire de Paris ? Leur contribution aux émissions de particules fines est infime. Par ailleurs, interdire arbitrairement les véhicules d’avant 2000 est une mesure anti-sociale. Les plus modestes sont touchés » [...].


« Nous vous demandons de rester attentifs, concluait Jean-Marc Belotti. Nous allons suivre les débats au Conseil de Paris, et nous devrions avoir rendez-vous la semaine prochaine avec Anne Hidalgo. Dès demain, 9 février à 9h, on se mobilise à nouveau, place du Châtelet à Paris, pour signaler notre présence, et notre colère, aux élus. Et s’il faut manifester à nouveau, nous le ferons ! ».


La suite sur...

Pollution : cherchez la moto !

Lors de la réunion plénière du 5 février dernier, vous avez été nombreux à nous interroger sur les références de l'étude (CEA) sur les sources des principaux polluants présents dans l'atmosphère lors du pic de pollution de mars 2014...
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Lettre ouverte à Madame la Maire de Paris

Au nom des antennes franciliennes de la FFMC, Jean-Marc Belotti (coordinateur de la FFMC PPC) s'adresse à Madame la Maire de Paris pour s'associer à son mot d'ordre "Il ne s'agit pas d'empêcher de circuler, mais de permettre de circuler sans polluer". Cependant, au nom de la FFMC, il critique plusieurs points du plan anti-pollution de la capitale qui sera présenté au Conseil de Paris du 9 février 2015 (voir lettre ouverte ci-dessous, à télécharger).

Nos arguments :

  • la contribution infinitésimale des 2RM à la pollution aux particules fines (PM2,5);
  • idem pour le dioxyde d'azote (NO2);
  • les interdictions proposées vont concerner un nombre important de personnes n'ayant pas d'alternative simple de déplacement;
  • les 2RM contribuent à la fluidité du trafic (de ce fait, les autres capitales européennes ne les ont pas inclus de manière permanente dans leurs plans anti-pollution);
  • associer les 2RM aux mesures prises envers les autres véhicules sous couvert d'égalité créé un amalgame "par principe" et montre une réelle méconnaissance des réalités écologiques.

Lettre de la FFMC Paris à Madame Anne Hi
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

Paris : pas de 2RM... « par principe » !

La FFMC a été reçue ce mardi 27 janvier à la Mairie de Paris pour participer à un Comité deux-roues motorisés (2RM) animé par Christophe Najdovski, l’adjoint d'Anne Hidalgo chargé des déplacements à Paris.
Celui-ci a annoncé que les 2RM antérieurs à 2000 seraient interdits de circuler dans la capitale à compter du 1er juillet 2016. Ces restrictions iraient par la suite en se renforçant au fil des années.

L'interdiction des 2RM est un non-sens car nos véhicules contribuent à la fluidité du trafic en agglomération (ce que confirment les études de la Mairie de Paris !) grâce à leur gabarit réduit et aux facilités qu'ils offrent pour le stationnement. Par rapport à ce qui se pratique chez nos voisins européens, Paris serait la capitale européenne la plus sévère à l’encontre des 2RM !
Pour toute réponse, C. Najdovski en fait une question de principe, ce que nous ne pouvons pas accepter eu égard aux nombreux impacts sociaux de telles restrictions à l’encontre de la mobilité.

La FFMC, à laquelle s'associe la Fédération Française de Motocyclisme, s’inquiète de l’improvisation dont fait preuve l’adjoint en charge des transports en allant jusqu’à faire l’amalgame entre les motorisations diesel et les 2RM (qui roulent exclusivement à l’essence !).


Pour sa part, l'antenne Paris-Petite-Couronne de la FFMC va interpeler la Maire de Paris par écrit pour l'alerter de l’inefficacité d'une telle décision.

Ce projet doit être présenté au Conseil de Paris le lundi 9 février 2015.


Pour en savoir plus, consultez l'interview de Jean-Marc Belotti (coordinateur de l'antenne FFMC Paris Petite Couronne) sur Motomag.com : « Interdiction des 2RM d’avant 2000 à Paris : ils n’ont aucun argument ».

Communiqué de presse commun de la FFMC, de la FFM et du CNPA
Communiqué du 28/01/2015 : « Interdiction des 2RM à Paris : improvisations et approximations ».
2015_01_28_interdiction2RM_Paris.pdf
Document Adobe Acrobat 403.2 KB

Obsolescence programmée des motos et scooters dans Paris

Le plan d'éradication du moteur thermique de la métropole parisienne ne s'arrête pas à la mesure-phare d'interdiction de circuler des 2RM antérieurs à l'an 2000, médiatisée jusqu'à présent (cf. ci-dessus).

 

La mairie de Paris entend bien étendre ce plan aux véhicules plus récents : motos, cyclos (scooters) et autos. Au point que la date d'obsolescence de motos ou scooters mis en circulation jusqu'à cet été est programmée à 2020 ! C'est ce que révèle un tableau prévisionnel qui nous a été remis lors du Comité 2RM à la mairie de Paris le 27 janvier dernier (dont la retranscription est téléchargeable ci-après).

 

Si vous n'en étiez pas déjà convaincus, nous sommes TOUS concernés : en Ile-de-France puis dans les autres métropoles françaises. Faites passer l'information, rejoignez-nous nombreux le dimanche 8 février !

Plan prévisionnel d'interdiction des véhicules à moteur dans Paris
Source : retranscription par FFMC PPC d'un document remis par C. Najdovski lors du Comité 2 roues motorisé à la Mairie de Paris le 27 janvier 2015.
annexe paris sans moteur.pdf
Document Adobe Acrobat 179.0 KB

Pollution : inclure les 2RM dans la circulation alternée est stupide

Circulation alternée motos

Le gouvernement a décrété la circulation alternée pour cause de pic de pollution aux micro-particules émises par les moteurs diesel. Il a décidé d'y inclure les 2 roues motorisés. La FFMC dénonce une mesure, inadaptée et injuste..

Lors de la précédente application de la circulation alternée, la ministre de l'Environnement de l'époque, Dominique Voynet, avait judicieusement exempté les 2RM de cette mesure restrictive. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, mais sans doute MM. Ayrault et Martin ignorent-ils qu'il n'y a pas de motos diesel ?

Interdire les 2RM en cas de pic de pollution est stupide : les 2RM participent à la fluidité du trafic et leurs utilisateurs mettent deux à trois fois moins de temps à se déplacer qu'en voiture. Nos voisins européens souvent plus sévères en matière de pollution ont d'ailleurs eu la sagesse de laisser circuler les motos dans les zones à accès restreint (Low emission zone, LEZ).

Pour toutes cas raisons, la FFMC invite le gouvernement à revoir son approche du 2 roues motorisé en ville.

 

Communiqué de presse de la FFMC sur la circulation alternée du lundi 17 mars 2014
2014_03_16_CIRCULATIONALTERNEE.pdf
Document Adobe Acrobat 92.8 KB

MOBILISATION !!!

Bertrand Delanoë va présenter au conseil de Paris du 12 novembre 2012, un plan de lutte contre la pollution dont certaines mesures nous démontrent, au mieux, sa totale méconnaissance du sujet, au pire, son total mépris des 2 Roues Motorisés.
Mobilisation_novembre_2012.pdf
Document Adobe Acrobat 595.3 KB

Communiqué de presse de la FFMC sur le plan "motophobe" du maire de Paris

La Fédération Française de Motocyclisme (FFM) réagit aux annonces motophobes du maire de Paris. La FFM dénonce le caratère improvisé et anti-social de ces mesures.

La FFM demande, au contraire, à Bertrand Delanoë et à sa majorité de favoriser les 2RM en ville, notamment en matière de stationnement et de sécurité, comme solution aux difficultés de circulation.

Voir le communiqué de la FFM en pièce jointe.
FFM Com Paris 12-11-14.pdf
Document Adobe Acrobat 132.5 KB

Le périph’ à 70 km/h ? Sans blague !

Limiter la vitesse à 70 km/h sur le périphérique parisien, voilà la nouvelle « idée » de la mairie de Paris. Objectif, limiter la pollution… A défaut de purifier l’atmosphère, Delanoë brasse de l'air !

Matin et soir, du lundi au vendredi, le périphérique parisien ressemble à une espèce de parking géant où les véhicules se traînent à une vitesse moyenne de 15 km/h pour les autos et 30 km/h pour les 20% de deux-roues motorisés qui remontent les files, bon gré mal gré.

Les franciliens qui l’empruntent chaque jour au ralenti, sans même pouvoir engager le troisième rapport, ne demanderaient pas mieux que de pouvoir rouler au moins à 70 km/h pour retrouver un peu de cette mobilité dont on nous parle tant et qui se réduit inexorablement. La restriction des voies sur berges (qui permettaient de soulager un peu le périph’ en facilitant la traversée de la capitale) n’arrange par le problème.

La FFMC regrette à nouveau qu’en plein débat sur la mobilité, des questions si importantes pour les usagers ne soient envisagées que sous la forme d’incessants effets d’annonce.

Conférence environnementale et ZAPA : les motards zappés?

Nous sommes maintenant à une semaine d’une conférence environnementale qui doit se tenir les 14 et 15 septembre, lors de laquelle le sujet des ZAPA en particulier et celui de la mobilité en général devraient être traités.

En prévision de cette échéance, la FFMC avait demandé, le 3 juillet dernier à Madame la ministre de nous recevoir. Nous souhaitions ainsi l’entretenir au sujet du caractère discriminant des ZAPA et de leur faible impact environnemental.


A la rentrée, toujours sans nouvelles, la FFMC renouvelle sa demande à être reçue par Madame Delphine Batho.

Conférence environnementale
Communiqué du 10 septembre 2012.
CP 2012-09-11 - conference environnement
Document Adobe Acrobat 37.4 KB

ZAPA : la ville de Nice se retire

A un mois de l’échéance des candidatures pour le dossier ZAPA (13 juillet 2012), la ville de Nice choisit de ne pas appliquer cette politique. La mairie de Nice a été sensible aux positions pragmatiques défendues par la FFMC et portées par ses militants niçois, et le projet ZAPA a été retiré dans cette ville qui s’y était portée candidate il y a un an environ. Sept autres villes sont encore en lice pour les ZAPA dont Paris et la Plaine Saint-Denis. Les concertations avec les pouvoir publics continuent donc.

Le positionnement de la FFMC concernant les Zones d’Action Prioritaire pour l’Air est à lire sur http://tinyurl.com/c2brwh5

 

Pour en savoir plus, consultez notre communiqué de presse.

Communiqué FFMC du 7 juin 2012
CP 2012-06-07- retrait ZAPA Nice.pdf
Document Adobe Acrobat 37.1 KB

ZAPA, écologie et transport : le changement, c'est maintenant?

Au lendemain de la nomination de la nouvelle ministre de l’écologie, la FFMC souhaite savoir si le changement annoncé par le nouveau Président de la République s’appliquera également aux futures ZAPA ?

 

La FFMC souhaite en effet que Madame la ministre de l'écologie se prononce sur la précédente politique de restrictions de circulation pour les véhicules à moteur dans les grandes villes qui, si elle était appliquée en l'état, constituerait une grave atteinte aux libertés individuelles et une vraie ségrégation par l'argent et le niveau social.

 

Pour en savoir plus, consultez notre communiqué de presse...

Communiqué FFMC du 21 mai 2012
CP 2012-05-21-nomination ministre écolog
Document Adobe Acrobat 108.5 KB

Contre l’interdiction des motos en ville : action FFMC lundi 11/04 à 12h30 à la Concorde

Les antennes FFMC d’Ile-de-France appellent à la mobilisation dès ce lundi pour réagir à la proposition du gouvernement d’interdire de centre-ville les 2-roues d’avant 2004 et les autos d’avant 1997. Rendez-vous est donné à 12h30, lundi 11 avril place de la Concorde. Attention, le départ se fera à 12h45 précises.

le 8 avril 2011 par

Mercredi 6 avril, Nathalie Kosciusko-Morizet ministre de l’Ecologie, a déclaré vouloir interdire l’accès de huit villes françaises aux deux-roues motorisés (2RM) produits avant 2004.

De quoi nous énerver...

Rouler riche

Non seulement il devient impossible de se loger dans les centres-ville vu la flambée de l’immobilier, mais bientôt il sera même interdit à ceux qui n’ont pas les moyens d’avoir un véhicule récent de s’y rendre. Et cela dès 2012, dans huit villes de France dont Paris (75) et Saint-Denis (93).

Videosurveillance

L’article 3 du projet d’arrêté ministériel (voir pièce jointe) prévoit que le contrôle pourra se faire par pastille (glups) ou par... vidéosurveillance. Et tant qu’à faire, une fois qu’il y aura des caméras partout, il n’y aura plus qu’à installer des barrières de péage à l’entrée des villes...

Et on nous demande pourquoi on est en colère !!

Une action éclair

Pour hurler notre désaccord devant de telles inepties, les antennes FFMC de la région parisienne nous donnent rendez-vous, lundi 11 avril, place de la Concorde côté Jardin des Tuileries, afin de mener une première action éclair. Les modalités précises de l’opération (suffisamment courte pour permettre de retourner au boulot) seront annoncées sur place, la FFMC travaillant tout le week-end pour organiser la riposte dès maintenant.

 

Rendez-vous est donné à 12h30, lundi 11 avril place de la Concorde.

Attention, le départ se fera à 12h45 précises.

projet_d_arrete_interdiction_centres_vil
Document Adobe Acrobat 41.3 KB

Les motards montent en première ligne et la préfecture fait le blocus…

le 13 avril 2011 par ALTABEF JEAN RAPHAEL

120.

Pour une fois, tous le monde devraient être d’accord sur le chiffre puisque la police, après nous avoir serré façon poissons dans le chalut, nous a laisser repartir un à un, au compte goutte, après avoir relevé toutes les plaques et toutes les identités des manifestants.

120 motard(e)s, pour une action rapide, c’est la première réussite de cette après midi forte en émotions.

Merci à celles et ceux qui avaient pu répondre présents, merci aussi à celles et ceux qui nous ont envoyés des messages de soutien sachant qu’ils ne pourraient pas venir (et personne ne leur en voudra).

120, pour une info diffusée en moins de 72 heures, c’est la preuve de notre réactivité, celle de la motivation de nos militants, de la colère qui monte toujours plus chez les motards qui en ont plus qu’assez d’être en permanence sur le grill.

120, c’est aussi, et au bas mots, le nombre de policiers qui nous ont encerclés (15 fourgonnettes et une vingtaine de motards de la police).

120, c’est le nombre de minutes, sous un magnifique et chaud soleil, que nous avons passé à attendre que ces Messieurs finissent de prendre en 10 exemplaires nos numéros de plaque et nos pièces d’identité.

La Concorde devait être notre point de départ, nous n’avons pas pu en partir.

Quoique...

Notre objectif, simple, compréhensible et pacifique était de nous réunir, de quitter la place de la Concorde et de nous rendre à 500 m de là, bld Saint Germain, au Ministère de l’Ecologie, pour y rencontrer la Ministre (mais elle avait pris un avion pour aller à New York, sans doute propulsé par des moteurs électriques non polluants) ou l’un des membres de son cabinet.

Et c’est ce que nous avons fait, après que ces Messieurs aient fini leurs pages d’écritures.

Parce que l’on est pas du genre à laisser tomber pour si peu.

Nous avons été reçu, fort aimablement d’ailleurs, par M. Pierre Bonis, directeur adjoint de cabinet, à qui nous avons fait part de nos critiques, craintes, revendications concernant le projet de ZAPA et à qui nous avons remis une lettre à Madame la Ministre.

Et que croyez-vous qu’il arrivât ? Nous avons été écouté, peut être entendu, par un interlocuteur qui a vite compris que, effectivement, nos arguments méritaient d’être réfléchis, tout simplement parce qu’ils sont frappés au coin du bon sens.

La prochaine étape sera un rendez-vous avec le responsable du dossier ZAPA au Ministère.

Dès que nous aurons une réponse officielle à notre lettre, nous la publierons.

Voilà, Messieurs les policiers, c’est tout ce que nous voulions.

Nous l’avons eu.

120 policiers....