Les combats de la FFMC

Manifeste FFMC

Le Manifeste de la FFMC est basé sur nos 3 décennies d'expérience en matière de sécurité routière et de prise en compte des spécificités de circulation des deux-roues motorisés en faveur d’un meilleur partage de la route. Véritable feuille de route d’une sécurité routière universelle, notre Manifeste s’adresse à tous les conducteurs quels que soient leur véhicule, aux familles, aux éducateurs, aux aménageurs routiers, aux journalistes et aux responsables politiques.

 

Le document est présenté selon 5 cinq axes :

  1. le conducteur,
  2. le véhicule,
  3. la route,
  4. la réglementation,
  5. le sport et les loisirs.

 

De quoi éclairer les candidats aux élections à venir…

 

Pour consulter et télécharger ci-après le Manifeste de la FFMC. Il a également été encarté dans le n°285 de Moto-Magazine paru le 29 février 2012.

 

Manifeste pour une meilleure prise en compte des 2RM
manifeste-BD.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

 

Les combats des motards, défendus par la FFMC Paris-Petite-Couronne sont également les suivants. Les derniers développements sur ces thèmes figurent sur la page d'accueil de notre site.

Retrouvez l'historique de chacune de ces revendications et des interventions de l'antenne PPC:


Consultez aussi les dernières actualités concernant ces combats.

FFMC : 1980-2013, plus de 30 ans de victoires

  • 20 décembre 2013 : report à 2022 de l'harmonisation européenne sur le Contrôle Technique moto, avec la possibilité pour chaque Etat d'y déroger.
  • 29 novembre 2013 : officialisation de l’expérimentation de la remontée interfile.
  • 21 juin 2013 : condamnation par le tribunal administratif des communes ayant implanté des ralentisseurs non conformes.
  • 1er mars 2013 : abandon des verbalisations pour non possession d'un éthylotest (obligatoires depuis le décret n° 2012-284 du 28 février 2012).
  • 18 décembre 2012 : abrogation de l’arrêté du 3 janvier 2012 relatif aux équipements rétroréfléchissants portés par tous conducteurs ou passagers d'une motocyclette d'une cylindrée supérieure à 125 cm³.
  • 1er janvier 2012 : reprise de la gestion du circuit Carole par la FFM et la FFMC (après un risque de fermeture apparu en 2010).
  • 3 mars 2009 : abandon de la procédure « VE » (Véhicule Endommagé).
  • 13 février 2008 : abandon en France du projet de Contrôle technique moto lors du CISR.
  • 30 septembre 2005 : abandon du projet d’allumage des feux de croisement le jour par tous les usagers de la route.
  • 5 juin 2000 : convention entre la FFMC et l’AFNOR pour la création d’une «norme NF recommandée FFMC» d’antivols moto.
  • 1996 : création de la Commission Juridique de la FFMC afin de défendre les motards dans les litiges.
  • 17 novembre 1997 : mise en place du BSR (Brevet de Sécurité Routière à l’attention des Cyclomotoristes) en réponse à une revendication récurrente de la FFMC.
  • Octobre 1997 : signature de la charte Relais Motards Calmos entre la FFMC et la DSCR.
  • Juin 1994 : publication de la norme NF N°P98-300 définissant la conformité des ralentisseurs (engageant la responsabilité des municipalités).
  • Avril 1994 : publication en kiosque du « Pavé dans la Mare » qui devient à cette occasion Moto Magazine.
  • 1994 : création d’un poste de « Monsieur Moto » par département, au sein des DDE.
  • 13 mars 1993 : circulaire du ministère des Transports sur le doublement des rails de sécurité dans tous les virages de rayon inférieurs à 400 m.
  • Septembre 1991 : en collaboration avec les Directions Départementales de l’Equipement (DDE), organisation de relais sur la route des grands évènements moto.
  • 25 juin 1988 : création de Fédération Européenne des Motards (FEM), dont la FFMC est membre fondateur (la FEM deviendra la FEMA le 10 janvier 1998).
  • 1985 : création de l’Association pour la Formation des Motards (AFDM).
  • 1984 : Création de la FFMC Loisirs.
  • Septembre 1983 : création des Editions de la FFMC qui éditent « le Pavé dans la Mare », magazine d’information moto indépendant.
  • Septembre 1983 : création de la Solidarité Mutuelle des Usagers de la Route (SMUR), qui deviendra la Mutuelle des Motards. La souscription nationale lancée par la FFMC a été suivie par 40 000 donateurs et permis de rassembler plus de 10 millions de francs.
  • 1983 : participation à la réforme du permis moto.
  • 1982 : obtention d’une réduction de 40% des tarifs autoroutiers pour les motos et les side-cars.
  • 1980 : boycott de la vignette moto (et création d’un collectif d’avocats de défense des motards).
  • 1-2-3 février 1980 : fondation de la Fédération Française des Motards en Colère lors de ses premières Assises Nationales. Publication au journal officiel le 8 février 1980.
1980-2010 : 30 ans de colère, 30 ans d'engagement citoyen
Téléchargez le dossier de presse de la Fédération nationale, publié à l'occasion des 30 ans de la FFMC (en 2010).
FFMC - Dossier de presse 30ans.pdf
Document Adobe Acrobat 5.0 MB

 

Voir aussi : notre histoire ("L'incroyable histoire des motards en colère")...

FFMC 2010 (30 ans)

Un an de militantisme !

Le Bureau national de la Fédération des motards en colère vous présente son rapport d’activité 2013-2014.

En effet, lors de sa précédente Assemblée Générale, la FFMC a souhaité à améliorer sa communication, réfléchir à son fonctionnement et former ses bénévoles. Ainsi, pour la première fois depuis la création de la Fédération, son rapport d’activité est diffusé largement. L'occasion de revenir sur une année d'activités pour le Mouvement, son Bireau National, ses antennes et les autres structures.

Chiffre (réunions FFMC BN 2013)
Rapport d'activité national FFMC 2013-2014
FFMC rappport activite 2013-2014 .pdf
Document Adobe Acrobat 10.3 MB