Bienvenue à la FFMC PPC

Pour recevoir nos informations, renseignez ces 3 champs et cliquez sur le bouton "Envoyer". Vous recevrez un email de confirmation envoyé par MailChimp, qu'il faudra valider.

 

Egalement : retrouvez le Facebook FFMC PPC

ainsi que la chaîne YouTube @FFMCPPC.

Pétition : "Non au stationnement payant"

Si vous ne l'avez pas encore fait, il est encore temps de signer ici et de partager la pétition qui demande le maintien, justifié par toutes les raisons précédentes, du stationnement gratuit pour les 2-3 roues motorisés ! Sans votre mobilisation, la FFMC ne peut rien : la FFMC c'est vous !

NB : le site Change.org vous incite à verser un don. Ces sommes contribuent au fonctionnement de ce site, mais ne sont nullement reversées à la FFMC.

Samedi 4 février : c'est TA voix qui compte !

En cas de mauvais temps, de flemme ou d'occupation plus marrante, on se dit que d'autres iront à la manif et que ce n'est pas notre simple personne qui fera la différence. Sauf qu'on est des milliers à penser ça.


Ne sous-estime pas ton  importance et ta valeur dans le groupe. A toi seul, tu vaux 1000 !!! Sans toi, rien n'est possible.

 

Le racket du Contrôle technique des 2 roues motorisés te révolte ?


Cette nouvelle mouvance de petits bourgeois Parisiens intolérants, faussement écolos et repliés sur eux-mêmes, qui ont pris le 2 roues motorisé pour cible te dégoûte ?
Tu refuses d'être une victime ? Nous aussi !


Reprends ta place à la manif de Paris, le samedi 4 février contre le contrôle technique.
Plus nombreux, plus forts.



Jean-Marc Belotti Coordinateur FFMC Paris et Petite Couronne

MANIFESTATION samedi 4 février 14h av. Foch

Le CT motos-scooters ne sert à rien ! Pourquoi payer ?

CT : écris au Président de la République

 

La FFMC s’indigne que le Conseil d’État ait pu balayer, sous la pression d’associations anti-moto qui ne représentent qu’elles-mêmes, l’important travail réalisé en collaboration avec la FFM et les services du ministère des transports, qui avait permis d’élaborer et renforcer les mesures alternatives au contrôle technique.

Au-delà de la mobilisation partout en France de plus de 30.000 motards le week-end des 26 et 27 novembre 2022, notre combat continue.

Pour réaffirmer au plus haut niveau de l'Etat nos attentes et notre incompréhension, la FFMC invite tous ses sympathisants et sympathisantes à adresser la lettre ouverte qui suit au Président de la République depuis la page internet www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique (cliquer sur "Afficher le formulaire" et "Réagir à l'actualité"). Ne pas oublier de valider ensuite la confirmation reçue dans ta messagerie électronique.
Monsieur le Président de la République.
 
Savez-vous qu’en 10 ans, le nombre de deux-roues motorisés a augmenté de 30%, alors que le nombre de tués a baissé de 19 % ? (ONISR).

Savez-vous qu’un « rapport » initié par Dekra (leader Européen du contrôle technique automobile) annonce que 10% des accidents de motos sont dus à un problème technique, alors que les organismes vraiment indépendants en recensent 0,5% ? (rapport MAIDS "Major Accidents In Depth Study" de 2009).

Savez-vous que plus de 3% des accidents de moto sont dus à des problèmes d’infrastructures routières , et au mauvais entretien des voies de circulation ? (Assurance Mutuelle des Motards).

Savez-vous que la plupart des constructeurs réalisent des contrôles de 50 points de sécurité des motos de leur clients en concession, et cela gratuitement ?

Saviez-vous que les 3,9 millions d'usagers de 2 roues-motorisés ne représentent que 2% du parc roulant national et ne sont responsables que de 0,5% des émissions polluantes ? (ADEME).

Savez-vous qu’en fluidifiant le trafic, les 2 roues-motorisés contribuent fortement à réduire la pollution ? Plus 10% de motos = moins 40% d’embouteillages (Université de Louvain).

Maintenant que vous savez, pensez-vous qu’un contrôle technique payant améliorera la sécurité et les performances environnementales des motards?
Pour nous, c’est un nouveau tir sans sommation sur les 3,9 millions d’utilisateurs de 2 roues-motorisés.

 

Pétition FFMC contre le CT moto !

Soyons nombreux, très nombreux, à signer cette pétition contre le contrôle technique moto, qui ne sert à rien pour améliorer la sécurité routière, et n’est défendu que par les lobbyistes que sont les opérateurs de contrôle technique, forcément très intéressés par des affaires supplémentaires !

 

Cette pétition sera transmise au Ministère de la Transition écologique, également chargé des transports, afin d’échapper à une mise en place issue de la directive européenne 2014/45 / UE.

 

Elle sera également transmise au parlement européen afin de peser sur l’éventuelle extension du CT moto à toute l’Europe et à toutes les catégories.

 

NB : le site Change.org vous incite à verser un don. Ces sommes contribuent au fonctionnement de ce site, mais ne sont nullement reversées à la FFMC.

 

Qui attaque les alternatives au CT devant le Conseil d'Etat ?

Trois associations qui s'annoncent "écologistes" sont à l'origine du recours auprès du Conseil d'Etat demandant l’annulation du décret du 25 juillet 2022 ayant abrogé le Contrôle Technique des 2 roues motorisés (suite à la demande du Président de la République) et le rétablissement d'un contrôle technique des deux-roues de cylindrée supérieure à 125 cm3.
Elles se nomment : Respire, Ras-le-Scoot et Paris sans voiture. Or, il s'avère qu'elles sont financées par des structures privées ou publiques (!) qui prônent ou qui ont intérêt à éradiquer les moteurs thermiques de la circulation, alors que les 2 roues motorisés restent une alternative viable pour réduire la pollution en ville : un scooter ou une moto en plus, c'est une voiture en moins dans les embouteillages !

Alors, si verte-tueuses que çà ces associations "écolo"?...


Sans oublier, notre "Prix spécial" qui est décerné à...
(émission du 30 janvier 2014 sur France 2).

Le Parisien annonce le 1er CT après 5 ans

Le 28 janvier, le journal Le Parisien a publié quelques informations qui auraient "fuité" concernant la mise en place du Contrôle Technique pour les motos et scooters (2RM). Selon Le Parisien (article payant) :

 

* le CT 2RM aura lieu 5 ans après la mise en circulation, puis ensuite tous les 3 ans;


* le CT concernera les véhicules de 125 cm3 et au-dessus, mais aussi les 50 cm3;


* les émissions de polluants et le niveau sonore seront "très certainement" vérifiés (dès 2023 ?);


* le gouvernement "ne veut pas voir [le prix du CT] dépasser 50€" [NDLA : alors que les prix sont supposés être libres...);


* le nouveau décret serait déjà prêt mais "mis en stand-by en attendant la fin de l'examen et le vote de la loi sur la réforme des retraites", d'autant plus qu'une consultation de 3 à 4 semaines devra précéder sa publication, que Le Parisien annonce au 2ème semestre 2023.

 

Sur l'antenne d'Europe 1 midi du 28 janvier 2023, Jean-Marc Belotti, le coordinateur de la FFMC de Paris et Petite Couronne indique que le report à 5 ans du premier contrôle technique (CT) après la mise en circulation des motos et scooters n'est pas suffisant et demande sa suppression

 

Un tel CT est totalement inutile et représente un véritable racket car seulement 0,5% des véhicules ont un accident à cause de leur mauvais état : que l'Etat s'occupe de l'état des routes car les motards s'occupent déjà de l'état de leurs motos.

 

Le CT ne changera rien au bruit car une infime minorité des usagers en sont la cause et un pot d'échappement homologué se remet en place en 15 minutes avant un CT. Une manifestation est prévue pour le samedi 4 février 2023 à Paris.

 

 

Retrouvez les précédentes actualités concernant le contrôle technique, le stationnement payant, les ZFE, etc. dans les rubriques "Nos combats" de la ffmc75.net

 

Retrouvez-nous également sur la page Facebook FFMC PPC.

Consultation : les 2RM oubliés des voies de covoiturage sur A1 et A13 ?

Afin "d'atteindre les objectifs nationaux de triplement de la part du covoiturage dans les trajets du quotidien à l'horizon 2030", le préfet de la région Ile-de-France projette de "développer des voies dédiées au covoiturage et aux transports en commun sur plusieurs portions du réseau" francilien pour "réduire l'empreinte carbone du secteur routier en favorisant le covoiturage et les transports collectifs", bien que la Direction des routes d'Ile-de-France (DIRIF) reconnaisse que "les voies dédiées ne visent pas directement à diminuer le trafic automobile et n'ont donc pas d'effet notable ni sur le bruit ni sur la qualité de l'air"...

Ce projet consiste à reconvertir, fin 2024 ou début 2025, les voies réservées aux athlètes et personnes accréditées pour les jeux olympiques et paralympiques en "voies dédiées aux mobilités collectives" (transports en commun, taxis, covoiturage de 2 personnes ou plus par véhicule).

Le projet actuel concerne 3 sections des autoroutes A1 et A13:
• l'A1 vers Paris entre l'aéroport Charles-de-Gaulle et Saint-Denis (le covoiturage sera alors autorisé sur la voie actuellement dédiée aux taxis et aux transports en commun);
• l'A1 en sortant de Paris entre Saint-Denis et la liaison vers l'A86 à La Courneuve;
• l'A13 vers Paris entre Rocquencourt et l'entrée du tunnel de Saint-Cloud.
Certaines portions du Boulevard Périphérique seront également concernées par ces pérennisations.

La voie dédiée sera activée lors d'embouteillages sur les axes concernés. Un panneau lumineux avec un losange blanc sur fond bleu s'affichera au-dessus de cette voie, précédé par un panneau d'information (ci-contre). Un dispositif de contrôle (radar automatique) pourra être mis en place pour verbaliser les véhicules non autorisés lorsque la voie dédiée est active.

Le motard constatera de suite qu'il a été oublié dans la communication sur ce projet et, plus globalement, dans la signalétique du covoiturage (cf. le précédent panneau d'information). Et pourtant, l'article L3132-1 du Code de la route définit bien le covoiturage comme "l'utilisation en commun d'un VEHICULE terrestre à moteur par un conducteur et un ou plusieurs passagers [...]".

D'autre part, le risque de verbalisation douteuse de 2 roues motorisés, par le seul fait qu'ils pratiquent la Circulation Inter-Files (conformément aux modalités actuellement définies entre la voie la plus à gauche et la précédente) est élevé. Le moment n'est-il pas venu de reconnaître la valeur ajoutée des motos et scooters pour la fluidité du trafic, en leur autorisant l'accès à ces voies, qu'ils transportent ou non un passager ?
De plus, l'accès aux voies de covoiturage réduirait les risques, toujours présents en Circulation Inter-Files, lorsque les automobilistes changent de file.

 

Ce projet pour l'A1 et l'A13 fait actuellement l'objet d'une concertation du 16 janvier au 23 février 2023 pour "recueillir les avis et remarques sur l'opportunité du projet et les modalités d'activation de la voie". Nous vous invitons à y répondre nombreux et nombreuses, afin de faire entendre le point de vue des motards, motardes et scootéristes, via le formulaire www.voiesdediees-concertation.fr/fr/participer-a-la-concertation

Prochaine réunion d'information

Prochaine plénière : jeudi 2 mars 2023 à 20h30 dans nos locaux de Montreuil (parking moto dans la cour). Les modalités précises de participation sont précisées sur la page principale de notre site, de notre page Facebook et par newsletter au début de la semaine concernée.

Cette réunion est ouverte à toutes et tous, adhérents ou pas.

Les présentations effectuées durant nos réunions plénières sont publiées dans le dossier "CR plénière", ainsi que les informations complémentaires données en réunion.

Trêve hivernale à la Bastille

 

En raison de la faible affluence actuellement à la Bastille, la FFMC suspend son apéro motard hebdomadaire sur la place de la Bastille pendant la saison hivernale.

 

Nous vous informerons ici-même et sur notre page Facebook "FFMC PPC" de la date exacte de reprise de ce rendez-vous aux beaux jours.

Soutenez la FFMC : adhérez !

Vos adhésions nous apportent les moyens financiers pour développer ses actions (pour garder notre indépendance, nous ne touchons aucune subvention de fonctionnement) et pour être "plus représentatifs" devant les pouvoirs publics !

Depuis le 1er décembre : ouverture des adhésions 2023 :  42€ jusqu'au 31/12/2023.

 

Pour adhérer, c'est ici (par carte bancaire ou par chèque !).
N'hésitez pas à nous contacter pour toute question.

Plus nombreux, plus forts !

Consultez l'agenda des événements où l'antenne FFMC PPC est présente en consultant cette page sur notre site.

Téléchargez l'agenda de l'antenne PPC dans l'application de votre smartphone ou tablette (format "iCAL") en cliquant ici.

Alimentez votre lecteur de flux RSS avec les événements de l'antenne PPC (format "XML") en cliquant ici.

Ras le vol !

Parce que 70 000 motos ou scooters disparaissent chaque année, savoir se protéger contre le vol de sa bécane n'est pas un luxe !
Pour éviter les désagréments d'un vol, la FFMC en partenariat avec Moto Magazine et l’Assurance Mutuelle des Motards, vous a conconcté 8 pages de conseils simples et pratiques regroupés autour de 5 thèmes :

  • comment reconnaître un bon antivol?
  • les bons réflexes pour stationner ;
  • transporter en sécurité son antivol ;
  • les dispositifs complémentaires (électroniques et mécaniques) ;
  • les nouvelles techniques de vol.


En plus, c'est gratuit et téléchargeable : ici.
Vous pourriez même vous le faire voler par vos potes...  ;-)

Quel permis pour mon 2-3 roues ?

Spécialiste de l'assurance des 2 et 3 roues motorisés, la Mutuelle des Motards met à votre disposition un simulateur donnant instantanément la réponse à la question "quel permis dois-je posséder pour conduire mon 2-roues ?".