Bienvenue à tous !

Retrouvez-nous également sur la page FFMC PPC Facebook.

Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous !
Pour recevoir nos informations, renseignez ces 3 champs, cliquez sur le bouton "Envoyer" puis validez l'email de confirmation envoyé par MailChimp. Depuis un smartphone, cliquez ici.

Circuit Carole

Roulage gratuit

Prochains week-ends de roulages gratuits au circuit Carole... En novembre : 25-26-27. En décembre : 2-3-4, 9-10-11, 16-17-18. Retrouvez ces dates dans notre agenda et téléchargez-les sur votre smartphone, tablette ou PC ! Vous souhaitez nous aider ? c'est ici.

Prochaine réunion plénière d'information : jeudi 1er décembre 2016 à 20h30 dans les locaux de Motomag au 8 rue Jean-Jacques Rousseau à Montreuil. Les compte rendus des anciennes plénières sont ici.

Voir aussi : nos rendez-vous "FFMC Bastille".

Dans les kiosques !

Vous trouverez, au sommaire du numéro 333 de Motomag pour décembre.

* SPECIAL SALON DE MILAN : Nouveautés moto et équipement 2017 / Néorétros / Roadsters / Trails / Sportives / Routières et scooters / Equipements.
* ESSAIS MOTOS NOUVEAUTES : Kawasaki Z 1000 SX.
* MATCH POWER CRUISERS : Harley-Davidson Low Rider S / Victory Octane.
* MATCH SPORTIVO-GT : BMW S 1000 XR / KTM 1290 Super Duke GT.
* NOSTALGIE : Honda CB 450 Black Bomber.
* DOSSIER  : Les 10 solutions de la FFMC pour sauver la moto !
* REPORTAGE : L’Himalayan Odyssey, sur les routes des sommets du nord de l’Inde en Royal Enfield 400 Himalayan.
* TEST EQUIPEMENT : 4 trains de pneus pour customs.
* ACTUS : Le contrôle technique moto en cas de vente dès 2017.
* PORTRAIT : Yan Morvan, photojournaliste.
* CULTURE : notre sélection de livres et de jeux vidéo pour Noël.
* AGENDA.
* OCCASION DU MOIS : Harley-Davidson XL 1200 Sportster.
* PRATIQUE : Cote de l’occasion, prix du neuf et petites annonces / Mécanique / Droits / Tourisme.

Gants obligatoires ? les arguments de la FFMC

Vendredi 18 novembre, Jean-Marc Belotti, coordinateur de l'antenne Paris Petite-Couronne de la FFMC, répondait aux questions de Christelle Rebière, Vincent Parizot et des auditeurs de RTL à propos de la nouvelle obligation de ports de gants homologués pour les motards et scootéristes.

 

"Etes-vous satisfait de cette obligation ?", "Ce n'est pas nécessaire de porter des gants ?", "Ca vous pose un problème que les gants soient obligatoires ?", "N'est-on pas obligé de passer par la répression pour que le message soit entendu ?"... Jean-Marc rappelle et explique les positions de la FFMC sur le sujet. Vous pouvez réécouter ici l'extrait de l'émission.

Pratique : dois-je acheter une nouvelle paire de gants ?

Depuis le 20 novembre, il est obligatoire pour le conducteur et le passager d’un 2-roues motorisé dernier de porter des gants à moto. Ce décret soulève de nombreuses interrogations: dois-je changer mes gants? quelle différence entre "certifié CE" et "homologué"? quelle étiquette dois-je avoir sur mes gants? Motomag.com consacre un article à ce sujet.

Le compte rendu de la réunion plénière de PPC du 6 octobre est publié ici avec, notamment, un point d'avancement sur les actions en justice engagées par l'antenne PPC : un référé devant le Tribunal Administratif pour la suspension immédiate du décret de la Mairie de Paris sur les interdictions de circulation applicables depuis le 1er juillet dernier, un pourvoi en cassation devant le Conseil d’Etat, une autre action devant le Tribunal Administratif mais sur le fond.

Agglo grenobloise : la vignette Crit'Air s'impose sans nuances en cas de pollution prolongée

Figure 1 (*)
Figure 1 (*)

Depuis le 1er novembre 2016, l'agglomération de Grenoble et les 48 communes qui l'entourent ont mis en place un plan de restriction de circulation en cas de pic de pollution (*). Ce dispositif s'appuie sur les vignettes Crit'Air du ministère de l'Ecologie, à partir du 5ème jour consécutif de pollution.

Tout comme à Paris, ce plan vise à abaisser les niveaux des principaux polluants atmosphériques dangereux pour la santé : particules fines inférieures à 10 microns ("PM10") ou à 2 microns et demi ("PM2.5"), monoxyde et dioxyde d'azote (SO, SO2). Or, au sein du trafic routier, les véhicules à motorisation diesel sont les seuls à émettre des particules fines ; de plus, ils contribuent majoritairement à l'émission du dioxyde d'azote. Les 2-roues motorisés, eux, roulent tous à l'essence ordinaire ("sans plomb").

Le "hic" c'est que la classification Crit'air mise en place en juillet 2016 par le Ministère de l'Environnement ignore ces nuances et met tout le monde dans le même panier : diesels et motos ! Alors que l'antenne FFMC 38 avait obtenu en septembre l'engagement que les motos et scooters ne feraient pas l'objet de mesures d'interdiction, la Métropole grenobloise est revenue sur ses promesses le 20 octobre dernier !


De ce fait, à compter du 5ème jour de pollution consécutif dans l'agglomération, les 2-roues motorisés d'avant juin 2000 (comprenez : les véhicules sans pastille Crit-Air) seront interdits de circuler dans les 49 communes de la vallée (autoroutes et rocade comprises) afin de résorber une pollution à laquelle ils ne contribuent que de manière insignifiante.
Qui plus est, à partir du 7ème jour de pollution, ce sont les 2-roues d'avant juillet 2004 qui seront interdits pour le même "motif" (puisque la restriction s'appliquera également aux véhicules disposant de pastilles "Crit'Air 4 et 5").
Pour l'instant, ce mécanisme fait l'objet d'une "expérimentation" jusqu'au 31 décembre 2016. Mais, à compter du 1er janvier, les véhicules transitant indûment sur ce territoire de 546 km2 (y compris les autoroutes reliant Lyon-Valence à Chambéry ou Gap, ainsi que la "rocade sud") pourront faire l'objet d'une verbalisation de 22 à 35 € lors des pics de pollution.

Figure 2 (*)
Figure 2 (*)


Le message passé par la Mairie de Grenoble est donc clair : qu'importe l'écologie et les sources de pollution, les diesels et les 2-roues seront logés à la même enseigne... et soumis aux mêmes PV !
Par la même occasion, l'agglomération Grenoble-Alpes Métropole est la première à mettre en oeuvre une politique que nous annoncions déjà pour Paris : la mise en place d'interdictions pour les motos de moins de 15 ans (celles antérieures au 1er juillet 2004... en attendant la prochaine étape !).

Photo : Y. Picard (Motomag)
Photo : Y. Picard (Motomag)

Pour autant, le combat n'est pas perdu. Bien au contraire !

En cette période pré-électorale, il faut plus que jamais, continuer à faire face à ces mesures inadaptées et injustes pour les 2-roues motorisés qui, de par leurs spécificités, sont une des solutions pour lutter contre la pollution.

 

Des mesures, ça s'impose comme le font aujourd'hui nos élus... mais ça s'annule aussi. Et c'est ce que nous devons nous employer à faire en continuant à nous mobiliser tant sur le terrain qu'au niveau juridique, mais aussi en multipliant les rencontres avec les politiciens afin de leur expliquer en quoi le 2-roues motorisé est une plus-value à l'amélioration du trafic urbain et donc à la réduction de la pollution.

L'écologie est un sujet important et nous sommes tous responsables de l'avenir de la planète. C'est pourquoi nos politiciens doivent cesser de l'utiliser pour en faire un outil de communication au service de leur notoriété. Elle ne doit plus être une punition pour les citoyens et les mesures prises doivent l'être dans une réelle recherche de performance écologique.

 

- - - - -
(*) Sources


Figure 1 : Le réseau routier et auto-routier de la métropole Grenoble-Alpes Métropole (GAM). D'après "Baro'métro actualisation 2014", "Concentration moyenne de NO2 en 2012" (en rouge, dépassement de la valeur limite).

Figure 2 : d'après l'annexe de l'arrêté du 21 juin 2016 établissant la "nomenclature des véhicules classés en fonction de leur niveau d'émission de polluants atmosphériques".

 

Etat des routes, la grande misère !

Communiqué du Bureau National de la FFMC, le 13 octobre 2016.

Alors que le gouvernement s’apprête à déployer de nouveaux radars pour contrôler les usagers de la route, sans même cacher ses intentions de faire rentrer des millions d’euros dans ses caisses par ce moyen, les routes continuent à se dégrader. Disparition de l’éclairage routier pour des motifs économiques, fissures et trous dans les chaussées non réparées, panneaux masqués faute d’élagage, signalisation au sol usée, débris qui s’accumulent dans les bas-côtés… nos routes sont usagées, au détriment des usagers !

 

Pour les utilisateurs de deux-roues motorisés, les points noirs du réseau routier relèvent même de la mise en danger d’autrui et pendant que le gouvernement ne cesse d’accroître la surveillance et le contrôle des conducteurs, qui surveille et contrôle l’Etat dans son rôle d’entretien du réseau routier ?

Pour les Motards en colère, la qualité et la conception des infrastructures routières a toujours été un domaine au cœur de nos actions.

 

Par conséquent, la FFMC s’associe au Syndicat des équipements de la route qui tire la sonnette d’alarme et formule des propositions (entretien, signalisation, partage des connaissances, gouvernance des compétences).

Gants obligatoires à moto et scooter : une surenchère réglementaire !

 

LE DECRET...

Le décret n°2016-1232 du ministère de l’Intérieur du 19 septembre 2016 a été publié au Journal officiel. Il prévoit l’obligation du port des gants pour les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur.
Selon Le règlement 2016/425 de mars 2016, ces gants doivent être marqués « CE » ; il y a présomption de conformité si ils répondent à la norme (volontaire et non obligatoire) EN 13594 applicable.

 

L’application de l’obligation du port des gants sera effective à partir du 20 novembre 2016.
La sanction en cas de non-port est une amende de 3e classe et le retrait d’un point sur le permis de conduire :
- Amende forfaitaire minorée : 45 euros
- Amende forfaitaire simple : 68 euros
- Amende forfaitaire majorée : 180 euros
NB: pour une contravention de classe 3, le délai de récupération des points est de 2 ans sans infraction.

 

Retrouvez les détails de cette information sur...
http://www.motomag.com/Port-des-gants-obligatoire-le-decret-du-ministere-de-l-Interieur-est-paru.html

LA POSITION DE LA FFMC

Les « Père fouettard » de la sécurité routière gouvernementale viennent de publier le décret qui rendra le port des gants obligatoire sur tous les 2 et 3 roues motorisés. La FFMC regrette à nouveau qu’une mesure de bon sens soit gâchée par un énième règlement qui va transformer un peu plus les usagers en gibiers de police.

La FFMC s’est toujours opposée à l’obligation du port des gants… tout en préconisant depuis toujours le port complet d’équipements de protection. En d’autres termes, ce n’est pas contre le port des gants que la FFMC proteste, mais contre le fait qu’ils deviennent « obligatoires » sous la menace d’une verbalisation et d’un retrait de points sur le permis de conduire (alors qu’aucune vie n’est en jeu et que le non port des gants ne menace pas l’intégrité d’autrui).


Nous pensons en effet qu’en matière de sécurité routière, il vaut mieux inciter qu’obliger, suivant l’idée qu’une personne convaincue sait ce qu’elle à faire pour se protéger et qu’elle peut également tenter d’en convaincre d’autres (ce qu’a toujours fait la FFMC), alors qu’une personne contrainte a tendance à refuser la contrainte, surtout quand elle est énoncée par des gens qui décident à notre place sans même écouter nos propositions.

En fait, cette obligation du port des gants est surtout une mesure « cosmétique » pour le gouvernement qui veut faire croire qu’il agit pour la Sécurité routière…
Pour en savoir plus : http://www.ffmc.asso.fr/spip.php?article6391

Vous l'avez lu dans le numéro d'octobre 2016, l'antenne Paris Petite Couronne de la FFMC a déjà engagé 9000 € pour financer les recours contre les interdictions de circuler discriminatoires mises en place à Paris.

 

Dès aujourd'hui, vous pouvez nous soutenir par vos adhésions (carte bancaire en ligne ou chèque par la poste).

 

Dans quelques jours, ici-même, vous trouverez un lien internet pour nous adresser vos dons de soutien.

Nos combats...

Report au 1er janvier de la verbalisation à Paris des véhicules "anciens"

La mairie de Paris avait annoncé cet été qu'à partir du 1er octobre débuterait la verbalisation des véhicules ne respectant pas les interdictions de circuler mises en place dans Paris.
Une dépêche de l’AFP, nous annonce que la verbalisation des 2-roues motorisés d’avant 1999 et des voitures d’avant 1997 est reportée au 1er janvier 2017

Christophe Najdovski, l'adjoint à la maire de Paris en charge des transports, explique au médias que cette mesure vise à donner un sursis aux usagers et leur permettre de découvrir les offres alternatives de la mairie de Paris...

Il n'en est rien !!!

En fait, la mairie de Paris prouve encore une fois, qu'elle a mis en place les ZCR dans l'urgence, seule et sans concertation. Voyant que l'identification des véhicules, va être très compliquée pour les forces de l'ordre, elle ajuste son calendrier avec la date d'obligation d'apposer sur son véhicule, la vignette "Crit'Air", éditée par le ministère de l'écologie, afin de rendre plus facilement identifiables et donc verbalisables, les véhicules "anciens" dans la circulation.

Voilà la vérité ...


A partir du 1er janvier 2017, en cas de restriction de circulation et d'absence de vignette Crit-Air valide, l'amende s'élèvera à 68 € (amende de 3e classe).

ZCR : la FFMC lance sa vignette !

La FFMC a édité une vignette permettant d’afficher son opposition aux mesures de Zones de circulations restreintes (ZCR).

Vous pouvez vous procurer cette vignette lors des prochains rendez-vous de l'antenne PPC : la réunion d'information du 7 juillet, la Nuit 2-roues du 8 juillet, les apéros motards chaque vendredi à la Bastille, les roulages gratuits à Carole. Un don pour les frais d'édition sera apprécié!

Cette vignette est également disponible auprès de : "FFMC SN - 8 rue Jean-Jacques Rousseau - 93100 Montreuil", en joignant à votre demande de vignette "moto" une enveloppe timbrée à vos nom et adresse.

ZCR : la Mutuelle des motards assure !

Patrick Jacquot, le président de l'Assurance Mutuelle Des Motards créée par les militants de la FFMC, s'exprime sur les conséquences des Zones à Circulations Restreintes, notamment celles mise en place ce 1er juillet à Paris.

 

Depuis plusieurs semaines, à la demande de sa direction générale, les services de la Mutuelle sont mobilisés sur la problématique des ZCR, prioritairement pour Paris-Idf (date butoire du 1er juillet, oblige...) parmi les 25 villes et communautés urbaines qui ont souhaité participer au projet "Villes respirables en 5 ans" et susceptibles, elles aussi, de déployer un dispositif similaire de ZCR.
Ainsi, dès vendredi dernier, les collaborateurs des trois bureaux parisiens Mutmot ont reçu la consigne de signaler aux sociétaires qui les interrogeraient que "La Mutuelle ne change pas sa politique d'indemnisation et a décidé d'accompagner ses sociétaires dans ces changements de législation". Bien évidemment, cette consigne a également été communiquée à l'ensemble du réseau des bureaux de la Mutuelle.

Ce qui veut dire qu'à la Mutuelledesmotards, les motards "bravant" l'interdiction de circuler seront couverts de la même manière qu'en temps "normal". Il s'agit d'un positionnement fort, militant, de la part de la Mutuelle, vis à vis d'une interdiction régalienne. En affichant son soutien aux actions contre les ZCR, elle y engage son image, notamment du point de vue commercial.

Ses décisions, la Mutuelle des Motards les a prises en toute connaissance de cause, après avoir étudié les choses en se plaçant au plus près des sociétaires.

 

Adhérer (ou réadhérer) en 2016 à la FFMC ?

--> c'est donner du poids à la légitimité des motards et des usagers de 2-roues motorisés lorsque nous rencontrons les élus ou les représentants de l'administration,
--> c'est donner les moyens pour VOUS représenter à Paris, à Bruxelles ou en régions, là où les décisions se prennent : la FFMC ne touche aucune subvention pour son fonctionnement ; votre adhésion, c'est le prix de VOTRE liberté !


A partir du 1er septembre, PPC te propose une adhésion "fin d'année" : pour 52€ ton adhésion sera valable jusqu'au 31 décembre 2017 (soit 66% de réduction sur l'adhésion 2016 !). Adhère en un clic, ici.

Rappel : offre spéciale d'abonnement à Motomag, réservée aux adhérents de la FFMC. Pour en savoir plus, cliquez : ici.

Offre Motomag réservée aux adhérents FFMC (janvier 2016)

Consultez l'agenda des événements où l'antenne FFMC PPC est présente en consultant cette page sur notre site.

Téléchargez l'agenda de l'antenne PPC dans l'application de votre smartphone ou tablette (format "iCAL") en cliquant ici.

Alimentez votre lecteur de flux RSS avec les événements de l'antenne PPC (format "XML") en cliquant ici.

Ras le vol !

Parce que 70 000 motos ou scooters disparaissent chaque année, savoir se protéger contre le vol de sa bécane n'est pas un luxe !
Pour éviter les désagréments d'un vol, la FFMC en partenariat avec Moto Magazine et l’Assurance Mutuelle des Motards, vous a conconcté 8 pages de conseils simples et pratiques regroupés autour de 5 thèmes :

  • comment reconnaître un bon antivol?
  • les bons réflexes pour stationner ;
  • transporter en sécurité son antivol ;
  • les dispositifs complémentaires (électroniques et mécaniques) ;
  • les nouvelles techniques de vol.


En plus, c'est gratuit et téléchargeable : ici.
Vous pourriez même vous le faire voler par vos potes...  ;-)

Quel permis pour mon 2-3 roues ?

Spécialiste de l'assurance des 2 et 3 roues motorisés, la Mutuelle des Motards met à votre disposition un simulateur donnant instantanément la réponse à la question "quel permis dois-je posséder pour conduire mon 2-roues ?".

Comment choisir... ?

L'Association pour la Formation Des Motards vous apporte quelques conseils utiles : comment choisir sa moto-école? ... sa moto?